Selon un rapport de Netcraft, NGINX est devenu en avril dernier le premier serveur web mondial. Atteignant les 27,52% de parts de marché, la société dépasse les leaders historiques Apache et Microsoft, qui détiennent respectivement 26,73% et 25,05%. Les chiffres de mai ont confirmé hier cette tendance, puisque NGINX conserve son avance avec 29,20% de parts de marché, suivi par Apache avec 29,07% et Microsoft avec 18,88%.

« L’Open Source est un moteur important pour l’innovation logicielle et alimente les applications et les services numériques les plus innovants du monde. Notre objectif avec NGINX Open Source est de fournir le serveur web, le proxy inverse et le cache de contenu les plus accessibles et flexibles possibles », déclare Gus Robertson, Directeur Général de NGINX. « En 2018, NGINX a développé de nouvelles fonctionnalités clés dans trente deux versions de logiciels open source et compte aller au delà en 2019 », ajoute-t-il.”

NGINX a été récemment acquis par F5 qui s’est engagé à pérenniser la marque NGINX et préserver la technologie Open Source.

Source : Programmez.com

Pin It on Pinterest